Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Centre culturel du Goëlo "Anjela Duval"
  • Centre culturel du Goëlo "Anjela Duval"
  • : Le centre culturel "Anjela Duval" a pour vocation de faire vivre la culture et les traditions de Paimpol et sa région.
  • Contact

10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 21:08
Dañs 22 - 2013

Faisant suite au Tradi' Deiz qui s'était tenu le 14 avril à Vannes, la partie scénique du concours de danse traditionnelle s'est déroulée dimanche 2 juin à l'auditorium Hermione de Saint-Brieuc.

Six cercles celtiques des Côtes d'Armor concouraient, sous l'égide de la confédération Kendalc'h, En outre, le cercle de Mûr de Bretagne, qui évolue en catégorie "excellence", a présenté son spectacle chorégraphique 2013, celui qu'il défendra au championnat de Bretagne lors de la Saint-Loup (au mois d'août à Guingamp).

Ce sont donc près de 300 danseurs et musiciens qui ont animé la grande scène de l'auditorium tout l'après-midi.

Dañs 22 - 2013

Surprise : pour compenser la défection du cercle de Pommerit Le Vicomte, qui ne pouvait faire le déplacement, Kendalc'h avait invité le pipe band de Saint-Brieuc. C'est en grande tenue écossaise, dont le port avait nécessité l'accord de la reine d'Angleterre, et avec un flegme très british, que ce pipe band nous a montré sa parfaite maîtrise de la cornemuse et du tambour.

 

Et Paimpol dans tout ça ?

                             Tout d'abord, avant l'épreuve, on prend des forces et on se détend.                             Tout d'abord, avant l'épreuve, on prend des forces et on se détend.                             Tout d'abord, avant l'épreuve, on prend des forces et on se détend.

Tout d'abord, avant l'épreuve, on prend des forces et on se détend.

 

Puis le cercle Anjela Duval, accompagné de ses 9 musiciens, a déroulé sa chorégraphie, sur le thème des "tabliers blancs".

Ce thème évoque l'histoire des petites bretonnes qui, au début du siècle dernier, trouvaient du travail à Paris, le plus souvent comme femmes de ménage ; avec bien sûr les joyeuses retrouvailles à Paimpol, au terme de leur engagement.

 

Danse des avocats, gilgoden, danse des moines, sabotée, dans moul, rond de Landéda, bal de Rhuys,...rien que du vrai "trad".

 

A l'issue de la prestation, nous avons obtenu la note moyenne de 14,79. Ce qui, grâce à l'excellente note (17,08) décrochée pour la partie "danses imposées" lors du Tradi' Deiz, nous propulse en seconde catégorie : contents ! ..... mais aussi conscients de ce que cela implique pour l'an prochain.

 

 

Voici l'évènement tel que l'a relaté Ouest-France dans ses colonnes :

Dañs 22 - 2013
Repost 0
Published by ccgad-paimpol - dans DANSE BRETONNE
commenter cet article
23 avril 2013 2 23 /04 /avril /2013 10:22

 

2013-TradiDeiz-affiche-kendalch-youena-baron-danse-bretonne   

La première partie (danses imposées) du concours 2013 de danse bretonne traditionnelle,

organisé par la confédération KENDALC'H,

s'est déroulée dimanche 14 avril à Vannes.

 

51 cercles, totalisant 1400 danseurs y participaient.

 

 

 

Notre cercle, classé en 3ème catégorie, devait y présenter trois danses :

Le Galop de Basse-Indre

Le Jabadao de Loquénolé

La Dérobée de Brasparts

 

Il s'est magnifiquement comporté, puisqu'à l'issue des épreuves, il termine en tête de sa catégorie, avec la note moyenne de 17,18.

Mieux, il obtient le trophée de l'année pour le Galop de Basse-Indre.


DSC01089c

Pour connaître tous les résultats, il suffit de consulter le site de Kendalc'h en cliquant sur le lien suivant : voir les résultats

 

Autre motif de satisfaction, et d'espoir pour l'avenir : le très jeune couple de sonneurs, Antoine et Sébastien, bien préparé par Etienne (de l'école de musique de Paimpol) a magistralement accompagné le cercle, au biniou et à la bombarde, pour le jabadao et la dérobée.


DSC01071cBravo à nos danseurs et musiciens !


 

P1D2323551G px 512  Ce dimanche, Vannes était donc en fête, et en fin d'après midi, tout s'est terminé par un grand défilé des groupes dans les rues de la ville, et par une gavotte au pied des remparts.

 

 

 

 

 

 

 

 

La suite du concours (danses chorégraphiques) aura lieu

Dimanche 2 juin à la salle Hermione de Saint-Brieuc.

Encore un grand moment à vivre !



 

 

 


Repost 0
Published by ccgad-paimpol - dans DANSE BRETONNE
commenter cet article
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 14:48

Le KOST AR C'HOAT est une danse qui impressionne souvent le débutant, tant les mouvements de pieds paraissent rapides. Mais en même temps, ce débutant n'a qu'une idée en tête : parvenir à maîtriser "la chose". Alors on a pensé à lui avec cet article qui  l'aidera, on l'espère, à atteindre son but.

 

Petit rappel : le kost ar c’hoat est une danse du centre Bretagne,

 

Pays Kostarchoat 

 

Il s’apparente à une gavotte en « 4 et 5 » mais a été largement influencé par les danses des pays avoisinants : gavotte pourlet, danse fisel, danse plin, etc. 

 

On danse le kost ar c’hoat en ronde ou en chaine. Les danseurs se tiennent fermement, bras dessus - bras dessous ; le buste reste bien droit et le haut du corps bouge très peu. Seuls les pieds « tricotent ». Le déplacement d'ensemble est lent et régulier vers la gauche.

C’est une danse dynamique (tempo moyen 150).

La séquence de pas dure 8 temps. Mais l’accompagnement musical comprend en général 2 phrases de 16 temps répétées 2 fois.

 

Il existe plusieurs variantes de kost ar c’hoat, plus ou moins sophistiquées. On ne commencera bien sûr pas par la plus complexe. En voici donc une (assez) simple à apprendre, qui a bonne allure, et que l’on danse couramment en fest-noz.

 

C'est parti, accrochez-vous !

 

kost ar c'hoat 2 fest-noz 1234

 

En 1, le pied G (qui était à la fin de la séquence précédente devant le pied D) revient en appui à petite distance à gauche du pied D ;

En 2, le pied D croise et chasse le pied G en arrière ;

En 3, le pied G revient en appui sur la ½ semelle ;
En 4, le pied D recule en même temps que la pointe du pied G prend un léger appui devant le pied D.

Les pieds ne bougent alors plus jusqu’en 6, mais entre 4 et 5, mais on effectue un transfert d’appui fugitif sur la pointe du pied G (on voit là que le kost ar c’hoat dérive d’une gavotte en 4 et 5) ;

 

kost ar c'hoat 2 fest-noz 5678

 

En 6, le pied G revient en appui sur la ½ semelle, soulageant ainsi la jambe D.

En 7, le pied G avance devant le pied D, talon G orienté vers la droite ;

Et en 8, la jambe G effectue un rapide mouvement de croisé aller-retour devant la jambe D.

 

 

C’est à très peu de choses près ce que font les danseurs sur la video qui suit :

 

 

 

 

 

Il vous suffit maintenant de faire pareil !

 

Quelques conseils d’apprentissage chez vous (devant votre miroir sur pied) :

- La danse doit donner l’impression de légèreté ; faites-vous donc léger ! Vous pouvez vous aider en cela en vous appuyant sur une paire de béquilles, ou sur un dossier de chaise.

- Evitez de faire des mouvements amples ; les pas doivent être serrés.

- Ne dansez pas en apnée ; décontractez-vous et respirez !

- Entrainez-vous à petites doses, car c’est relativement physique. Inutile de risquer un claquage.

 

 

Maintenant, vous en savez assez pour vous lancer…….. en attendant le stage kost ar c’hoat promis par Yvette. Mais aux prochaines séances du mardi ou du mercredi, vous n’aurez plus d’excuses pour rester dans votre coin à regarder les autres danser le kost ar c’hoat,…….. ou alors venez avec un certificat médical !

Repost 0
Published by ccgad-paimpol - dans DANSE BRETONNE
commenter cet article
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 11:25

    La mascotte BUBUG

bubug

C'est dimanche 8 juillet qu'a eu lieu, comme tous les ans à Guingamp, le grand rassemblement des enfants de Bretagne : le BUGALE BREIZH, organisé par la confédération Kendalc'h et la Saint-Loup.

Une vingtaine de groupes avaient fait le déplacement, venant des cinq départements bretons, ce qui représentait des centaines d'enfants, petits et grands.

 

Pour le cercle enfants de Paimpol, la journée a commencé par une animation au foyer logement de Bégard. Après le déjeuner (très animé) de tous les groupes au lycée Notre-Dame de Guingamp, ce fut le défilé jusqu'au jardin public, puis les spectacles, qui se sont succédés en parallèle sur 2 scènes pour s'achever vers 19 heures.

  

 

Le défilé

Bugale-Breizh 2012 Bugale-Breizh 2012 12


Bugale-Breizh 2012 11

 

Détente sur l'herbe au jardin public, en attendant l'heure de la prestation......

Bugale-Breizh 2012 15

 

La grande scène, et le public venu très nombreux en cette belle journée ensoleillée

Bugale-Breizh 2012 04 Bugale-Breizh 2012 03

Bugale-Breizh 2012 10

 

La petite scène, où se produisaient d'autres groupes, dont le très coloré cercle des enfants de Plougastel,

 Bugale-Breizh 2012 06 Bugale-Breizh 2012 16


Un aéroplane de Saint-Péran du plus bel effet :

Bugale-Breizh 2012 07

 

Et pour terminer, la désormais bien connue danse de l'année : l'aéroplane de Louvigné du désert

 

Bugale-Breizh 2012 17

 

 

Pendant tout ce temps, nos expertes ès broderie tenaient un stand à côté de la petite scène. Cet atelier, où étaient exposées quelques unes des belles pièces de costumes paimpolais, n'a pas désempli de l'après-midi et beaucoup de petites mains sont venues s'initier à l'art de la broderie.

 

Bugale-Breizh 2012 14 Bugale-Breizh 2012 02

 

Pour finir, l'inévitable "photo de famille" des Paimpolais du centre Anjela Duval :

Bugale-Breizh 2012 13

 

 

Rendez-vous dimanche prochain, à la fête des Islandais, pour encore un bel après-midi de danses traditionnelles.

 

Flyer-Islandais2012002    Flyer-Islandais2012003

 

 

 

 


 


Repost 0
Published by ccgad-paimpol - dans DANSE BRETONNE
commenter cet article
3 juillet 2012 2 03 /07 /juillet /2012 18:33

emvodenfants2012 03Les enfants du centre Anjela Duval ont présenté leur spectacle 2012 lors de l'Emvod départemental (enfants) des Côtes d'Armor, qui s'est déroulé dimanche 24 juin à l'auditorium de Saint-Brieuc (salle Hermione), sous l'égide de la fédération Kendalc'h 22.

Une dizaine de cercles étaient présents ; ce sont donc environ 300 enfants qui ont assuré le spectacle tout l'après -midi.

 

 

 

Tout s'est déroulé dans la bonne humeur, mais avec le plus grand sérieux, voire un peu de trac, devant un jury de 4 personnes, et un public très nombreux. 


emvodenfants2012 01

 

La scène était bien grande pour de si petits enfants ! et malgré la perte des repères spatiaux habituels, tout s'est déroulé comme lors des répétitions.

Le groupe des plus jeunes a enchainé Dérobée de Châteaulin et Moulinet d'Acigné,

 

emvodenfants2012 02

tandis que les "grands" assuraient une chorégraphie dynamique, avec La Veuze, le Bal d'Erquy, le Pach Pi, l'Avant-Deux des jeunes, la Gavotte Sizun et le Tourbillon de Carantec.

 

L'après-midi s'est achevé par un chant conduit avec maestria par Lucile et repris en choeur par 300 voix d'enfants ; puis par la traditionnelle danse de l'année (Aéroplane de Louvigné du Désert), exécutée par tous les groupes, d'abord sur scène......puis jusque dans le hall d'accueil !

 

emvodenfants2012 04

 

 

Pause pour la photo souvenir :

 

emvodenfants2012 05

 

Retour à Paimpol dans une joyeuse ambiance :

emvodenfants2012 06

 

 

Le cercle enfants se produira à nouveau dimanche 8 juillet à Guingamp, lors du BUGALE BREIZH où seront présents de nombreux groupes venant de toute la Bretagne.

 

Flyer-Bugale-Breizh001

 

Les temps forts de cette journée seront :

- à 14h, le défilé des groupes depuis le lycée Notre-Dame jusqu'au jardin public,

- à 15h, le spectacle de danse chorégraphique, au jardin public ;

A ne pas manquer !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by ccgad-paimpol - dans DANSE BRETONNE
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 00:00

Pour notre association qui est traditionnellement très impliquée dans l’organisation de la fête des Islandais, il est intéressant de connaître les origines de cette fête, et d’en retracer brièvement l’évolution.

 

Le Pardon des Islandais a été institué en 1857 par le curé de Paimpol. C’était essentiellement une manifestation religieuse, comportant procession dans les rues de la ville avec la statue de Notre-Dame de Bonne-Nouvelle, bénédiction des navires, et messe à l’église paroissiale, tout ceci étant destiné à assurer la protection des marins au cours de la campagne de pêche à Islande. Ce Pardon avait lieu en février, avant le départ des navires.

 

 Pardon-les quais Pardon-foule

Pardon-le-reposoir Pardon-Notre-Dame

     Le reposoir du Pardon des Islandais           Statue de Notre-Dame de Bonne Nouvelle

 

Le peu d’empressement des armateurs à collaborer à la fête religieuse avait déjà été, entre 1871 et 1883, la cause d’une « mise entre parenthèse » du Pardon par les autorités cléricales. Mais c’est en 1904 que l’incident est survenu : l’impossibilité de trouver un terrain d’entente entre le maire et le curé de l’époque (le père Fromal) sur la date du Pardon, qui entrait en concurrence avec les festivités du Gras (auxquelles les commerçants étaient attachés), a conduit à la suppression du Pardon.


La municipalité a donc institué une « fête des Islandais et du commerce ». Fête purement profane, avec bal, feu d’artifice, etc. Paradoxalement, ce sont les articles très anticléricaux du Journal de Paimpol  qui ont incité finalement, probablement par réaction, les armateurs, le maire et le curé à trouver un terrain d’entente, et le Pardon des Islandais a été rétabli en 1913.  Les armateurs se moquaient bien de la forme de la fête, sacrée ou profane ; ils la voulaient la plus distrayante possible, et dans l'esprit du temps, un pardon religieux s'avérait plus efficace qu'une fête laïque ; d'où l'unanimité finale.

 

Pour en savoir plus sur le Paimpol de cette époque, voir (en cliquant sur le lien) l'article de François Chappé : 

Paimpol (1880-1914) : Mythes et réalités.

 

In: Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest. Tome 91, numéro 2, 1984. pp. 171-192.

 

 

Aujourd’hui, l’aspect religieux de la fête des Islandais demeure, sous la forme d’une célébration en la mémoire des marins pêcheurs disparus, avec messe, procession et bénédiction d’une couronne larguée symboliquement sur les eaux.....du  port. Quant aux festivités profanes, animées par le centre Anjela Duval, elles consistent en un défilé traditionnel et un spectacle de danses bretonnes et s’achèvent par un fest-noz, pour le plus grand plaisir des Paimpolais et des vacanciers.

 

Voici quelques photos d'éditions passées :

 

Islandais2011-3

 

Islandais2011-9 Islandais2011-10

Islandais2008-2 Islandais2008-3

Islandais2008-4

 

Cette année, la fête des Islandais aura lieu dimanche 22 juillet.

Outre le cercle celtique de Paimpol qui présentera sa chorégraphie 2012, vous pourrez applaudir le cercle de La Méaugon, le cercle de Saint-Michel Chef Chef (du pays Nantais), le bagad de Plouha, le groupe des Sonerien Da Viken,....Une belle journée en perspective !


Repost 0
Published by ccgad-paimpol - dans DANSE BRETONNE
commenter cet article
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 10:12

 

 

Flyer-DANS22

      Dimanche 13 mai, dans la magnifique salle Hermione de Saint-Brieuc, avait lieu le concours 2012 de danse bretonne (Dañs 22) des cercles des Côtes d‘Armor affiliés à la fédération Kendalc’h 22.

     

       Pour le cercle Anjela Duval, il s’agissait avant tout de confirmer sa place en 3ème catégorie, acquise en 2011.  Et puisque cette année le cercle comprenait un bon nombre de nouveaux éléments, la chose n’était pas gagnée d’avance.

 

 

 

 

DANS22-2012- clocher

Le thème de la chorégraphie était centré sur l’histoire de Paimpol racontée aux enfants par son vieux clocher ; avec ses moments de tranquillité (les lavandières au bord du Quinic, les femmes qui reviennent du marché, la grosse cloche qui sonne l’Anjelus), de fête (les régates, le bal), et ses drames (le choléra dans la ville).

 

Pendant 15 minutes, les danseurs ont enchaîné des danses traditionnelles du Pays des montagnes et du Trégor : Gavotte des montagnes, Tourbillon du Dourduff, Avant-deux du Tregor, Danse Tro Plaen, Bal et Jabadao du Tregor,

 

DANS22-2012 01 DANS22-2012 02

DANS22-2012 03 DANS22-2012 04

DANS22-2012 05 DANS22-2012 06

 

.....et pour finir, un Pach Pi très dynamique !

DANS22-2012 08 DANS22-2012 12

DANS22-2012 13

          N'oublions pas les musiciens

 DANS22-2012 09

 

Tout le monde s’est magnifiquement comporté : pas de faux pas (ou presque), et des mouvements d’ensemble bien huilés. En bref, une chorégraphie réussie, que le vieux clocher de Paimpol a pu apprécier à sa juste valeur…..ainsi d’ailleurs que le jury, qui a attribué une honorable note de 15,11/20 pour cette partie « libre ».

 

 

Ouest-France a relaté l'évènement dans son édition du lendemain :

(cliquer sur l'article pour l'agrandir)

DANS22-Ouest-France-c

 

 

 

Et voici finalement les résultats d'ensemble obtenus par les 9 cercles compétiteurs des Côtes d'Armor pour les "figures imposées" (répertoire commun) lors du Tradi Deiz du 15 avril à Vannes, et pour le concours chorégraphique (partie libre) du 13 mai à Saint-Brieuc :

 

Résultat DANS22

 

Pour voir, ou revoir, le spectacle 2012 du cercle celtique "Anjela Duval", il suffit de patienter jusqu'à la fête des Islandais qui aura lieu à Paimpol le dimanche 22 juillet.



Repost 0
Published by ccgad-paimpol - dans DANSE BRETONNE
commenter cet article
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 14:26

 

C'est vendredi 30 mars que s'est tenu le bal des écoles primaires de Ploubazlanec. Toutes les classes, de la maternelle au CM2 se sont retrouvées à la salle des fêtes pour un après-midi de danse bretonne, et les parents ou grands-parents spectateurs étaient venus nombreux pour soutenir leur progéniture.

On a pu constater que les séances d'initiation et d'entrainement dispensées par le centre Anjela Duval au cours du mois de mars avaient porté leurs fruits, car dans l'ensemble, cela ressemblait bien à de la danse bretonne.


  Bal-breton-écoles 07  Bal-breton-écoles 01

 

Il faut dire qu'Yvette, Jean-Claude et Anne veillaient à assurer un spectacle de qualité, en canalisant les évolutions des plus jeunes.


Bal-breton-écoles 05  Bal-breton-écoles 04

 

Chants et danses jeux (Monsieur de la Miranda, les Lavandières, le Sacristain, 3 coups de talons) pour les petits, polka de Bréhat, bals et aéroplane d'Acigné, etc.. pour les plus grands ; ce fut très varié et tout le monde a apprécié.

 

Bal-breton-écoles 06

 

Bal-breton-écoles 03


Le groupe War Raok du centre Anjela Duval assurait l'animation musicale.


Bal-breton-écoles 02  Bal-breton-écoles 09

 

Et pour le final, toutes les classes se sont regroupées pour danser l'aéroplane de Louvigné-du-désert.


Bal-breton-écoles 08

 

Bal-breton-écoles 10

 

La salle des fêtes de Ploubazlanec n'était pas trop grande pour accueillir tout ce petit monde !


Repost 0
Published by ccgad-paimpol - dans DANSE BRETONNE
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 12:02

 

rubrique illus-musiciens

 

 

 

        Fest-Deiz

                    dimanche 18 mars 2012 

 

 

 

à partir de 14h30,  à la Salle des fêtes de PLOUHA

 

 

  • organisé par l'association Mignoned Koroll Breizh

 

 

L'animation musicale sera assurée par

  •   KEROUEZ
  •  PEBR HA HOLEN (musiciens issus du centre Anjela Duval)

 

 

tarif : 5 €.

 

Mignoned fest-deiz

 

VENEZ NOMBREUX à ce traditionnel et sympathique fest-deiz!

Repost 0
Published by ccgad-paimpol - dans DANSE BRETONNE
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 14:51

Samedi 14 janvier 2012, l'association "RACINES ET PATRIMOINE" de Quemper-Guezennec organisait son fest-noz annuel, précédé de sa traditionnelle potée bretonne.

Le centre Anjela Duval était venu en nombre (environ 50 adhérents), avec une partie de ses musiciens.

 

  Q-G-DSCN3327a

 

Q-G-DSCN3326a  Q-G-DSCN3330a

 

La potée était, comme d'habitude, copieuse et excellente, même si les fins connaisseurs l'auraient aimée un peu plus "relevée".

 

War Raok s'est chargé d'ouvrir le fest-noz, avec une heure de danses traditionnelles du terroir de Tregor-Goëlo.

 

Q-G-DSCN3338a

     Q-G-DSCN3340a   Q-G-DSCN3344a

 

Q-G-DSCN3341a

 

 

Jusque là, c'était plutôt "cool".

Puis avec les groupes STELENKO et AN TROT, et le binôme de chanteurs de Kan ha Diskan Le Louarn/Thomas, se sont enchaînées danses Plinn, suite de Loudéac, danses Fisel, gavottes,... sans oublier des danses plus exotiques comme la Cochinchine et le Cercle circassien.

 

    Stelenko  An trot   Le Louarn-Thomas

                      STELENKO                                           AN TROT                                       LE LOUARN / THOMAS

 

La température de la salle, et des danseurs, est alors rapidement montée d'un cran, et il n'a pas fallu bien longtemps pour que la potée soit définitivement éliminée.

Heureusement, Jeanne était là, avec ses crêpes !

 

Le Fest-Noz annuel de Quemper-Guezennec est décidément une valeur sûre, dont le succès ne se dément pas. Vivement l'an prochain !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by ccgad-paimpol - dans DANSE BRETONNE
commenter cet article